Critique : Nephilim : Révélation

Nephilim, le jeu de rôle Occulte Contemporain

À quelques mois après la sortie de Nephilim anniversaire, replongeons dans le Passé de ce jeu mythique qui a cristallisé les passions et les foudres des joueurs et redécouvrons ensemble sa dernière version en date : Nephilim : Révélation.

Petit retour en arrière pour un Effet Mnémos garanti…

Nous sommes en 2001.

Après 10 ans d’existence, près de 60 suppléments et deux éditions successives, la dernière mouture de Nephilim donne à découvrir une nouvelle ère : celle de la Révélation.

Sans dévoiler le background du jeu, Nephilim : Révélation fait suite à la longue campagne qui clôture la seconde édition (Les Chroniques de l’Apocalypse). Le monde de cette 3ème édition, troublé par les conséquences des Chroniques, n’est plus (exactement) le même que celui des précédentes versions.

Nephilim : Révélation s’inscrit donc dans la suite logique de la gamme, ce qui renforce sa cohérence. MultiSim aurait pu se contenter d’une simple mise à jour mais a préféré l’évolution : les temps changent et l’Histoire continue !

Pour répondre aux attentes des fans exigeants de cette licence, l’éditeur a choisi de poser les bases de sa nouvelle édition à travers deux ouvrages : Le Livre des Joueurs et le Livre du Meneur de Jeu.

Deux ouvrages indissociables et radicalement différents, partageant cependant un seul but : mettre à plat l’univers et faciliter ainsi le chemin de l’Agartha pour les nouveaux venus.

Retrouvez mes critiques de ces deux ouvrages :

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s