Le Fix : mercato des licences

Une fois n’est pas coutume, ceci est un message presque publicitaire pour mettre en avant un article du très dynamique site du Fix sur le mercato des licences. Narbeuh, y présente les licences médiatiques des éditeurs de JdR outre-mer qui restent orphelins en France. Avec habileté, l’auteur partage ses réflexions sur les candidats potentiels. Les suggestions semblent souvent adaptées et les analogies avec le travail des éditeurs français souvent pertinentes.

Les grosses licences orphelines cités sont les suivants :

  • Dishonored (Modiphius)
  • Dune (Modiphius)
  • Fallout (Modiphius)
  • John Carter of Mars (Modiphius)
  • MÖRK BORG (Fria Ligan)
  • Vaesen (Fria Ligan)
  • Twilight 2000 (Fria Ligan)
  • Pendragon 6 (Chaosium)
  • Rivers of London (Chaosium)
  • Dark Krystal (River Horse)
  • Fading Suns 4 (Ulisses Spiele)

Ces produits devraient naturellement trouver preneurs chez les éditeurs qui font l’actualité rôliste.

L’article aborde aussi quelques outsiders comme Wanderhome (Jay Dragon), Urban Shadows 2E, SLA Industries 2 (Nightfall Games), Swords of the Serpentine (Pelgrane Press), We Are All Mad Here (Monte Cook Games) et ARC (Momatoes).

Sources :

Forbidden Lands, cher AAP

Forbidden Lands, bientôt en Français chez Arkham Asylum Publishing

Cher Arkham Asylum Publishing, si vous m’écoutez…

Les JdR de l’éditeur suédois Fria Ligan sont tous des succès en nos contrées : Mutant : Year Zero, Tales from the Loop et Alien.
Et ça, vous le savez mieux que moi puisque vous vous occupez de ces trois licences. Au passage, nous ne pouvons manquer de vous féliciter pour le travail effectué sur les deux dernières. Donc merci.

Reste pourtant Forbidden Lands, que vous avez officiellement annoncé au FIJ de 2019, n’est toujours pas programmé alors que c’est le Genre (med-fan) le plus joué en France ! Doit-on s’inquiéter ? Certainement pas. Vous avez toute notre confiance.

Mais s’il vous plaît, ne tardez pas. D’autant que l’éditeur a visiblement décidé de frapper fort pour diffuser le JdR dans sa version anglaise. C’est peut-être le moment propice.

Peut-être que Mutant : Year Zero pourrait encore attendre quelques mois encore avant de profiter d’une seconde vie en France ?
Pour laisser place à Forbidden Lands avec le reste de sa gamme déjà disponible…

C’était un cri du coeur, par un Fan.

Ressources pour Forbidden Lands :

Mindjammer en 2021 ?

Il semble que nous ayons peu d’espoir de découvrir la suite de Mindjammer VF en 2021.

Depuis la sortie du supplément « Les Colons » , publié en janvier 2019, l’éditeur reste assez discret sur la poursuite de la gamme. Aux dernières nouvelles (septembre 2019), deux suppléments sont traduits et attendent une ouverture favorable dans le calendrier de l’éditeur. Pour mémoire :

Depuis lors, l’éditeur n’en parle même pas dans la situation présentée en janvier 2021. Heureusement, il en parle dans Café Rôliste avec Studio Deadcrows, confirmant la situation inchangée. Mais il faut reconnaître que le Studio est particulièrement chargé avec Runequest, et que partager une absence d’avancement n’est pas idéal pour de futurs intéressés.

Pourtant, Mindjammer tellement ! Mais le JdR est exigent, de part la profondeur et le génie avant-gardiste qu’il incarne.

La Communalité vous salue !

Critique Maze Rats Monkeys

Maze Rats by les XII Singes

Maze Rats, le dernier JdR en date publié par les XII Singes

Vite financé, vite imprimé, vite testé.

Voilà, j’ai testé. Pour de vrai puisque nous avons réalisé les 4 premiers scénarios en moins d’une semaine. C’est frais, simple, efficace. L’adage s’adapte bien : fun, fast and furious.

Si vous voulez en savoir davantage…


Lire la suite

Nephilim – clôture de la saison 2

nephilim saison2 illus

Après une campagne mémorable sur GameOnTableTop, Nephilim saison 2 – Les poursuivants d’Arcadia, se clôture ainsi :

206 117 € (1 212%) et 896 souscripteurs

L’offre « pivot » de la saison 2 Les Poursuivants d’Arcadia permettait de s’offrir l’ensemble des éléments suivants pour 139 € :

  • Le livre X L’Atalante Fugitive, 220 pages, édition prestige (couverture cartonnée, papier toilé, marquage doré, embossage, signet tissu, pages de garde imprimées, papier de qualité, impression couleur, système de rangement des aides de jeu).
  • Le livre XI L’Assemblée du Seuil, 160 pages, édition prestige
  • Le livre XII Le Compact d’Arcadia, 160 pages, édition prestige
  • Le livre XIII Le Théâtre de la mémoire, 144 pages, édition prestige
  • Le livre XIV Constellation, 160 pages, édition prestige
  • Le Livre XV L’Extraordinaire Tour de France de maître Jacques, 220 pages, édition prestige
  • L’ouvrage Le Grimoire du 3e cercle des Sciences occultes, 120 pages, édition prestige
  • L’ouvrage Le Carnet secret de Donimo, 110 pages, format 21×14 cm, édition prestige.
  • La boîte de la saison 2 qui permet de ranger l’ensemble des ouvrages grand format de la saison.
  • La revue Mondes Occultes, hors série N°2
  • La carte d’Arcadia au format poster
  • 16 feuilles d’aides de jeu tirées à part pour le livre XI L’Assemblée du Seuil
  • 16 feuilles d’aides de jeu tirées à part pour le livre X L’Atalante Fugitive
  • 16 feuilles d’aides de jeu tirées à part pour le livre XIII Le Théâtre de la mémoire
  • 16 feuilles d’aides de jeu, 16 pages supplémentaires, 1 carte et 1 feuilles d’autocollants pour le livre XIV Constellation
  • Un livret Les Aléas occultes qui permet de générer rapidement la toile de fond occulte d’une ville de province en complément du livre XV L’Extraordinaire Tour de France de maître Jacques.
  • La carte de la Prague occulte
  • Onglets de rangement des aides de jeu tirées à part, situé en troisième de couverture des livres concernés
  • 3 fiches rigides résumant les règles de Nephilim Légende

nephilim saison2

Outre l’occasion de compléter sa collection Nephilim, la campagne a aussi permis de rassembler plusieurs retours sur la saison 1 :

Jouez avant d’acheter (des JdR) !

image1Certains éditeurs ne cessent de me surprendre, et certains, en bien. Ainsi, le studio collectif Deadcrows/Raise Dead/Batrogame, a proposé une série de tables virtuelles visant à présenter (découvrir) leurs JdR.

Cela n’aura certainement pas manquer d’attirer l’attention en cette période de confinement puisque tout se passe sur Discord et/ou Roll20.

Cette dernière semaine a donc vu fleurir des séances pour Mindjammer, , , , , , La Chute de DELTA GREEN

Pour les plus intrigués, une discussion avec Stephan de Deadcrows et Batro de Batro’Games a même été organisée pour parler des gammes, de l’avancement des projets ou juste pour papoter.

Remercions le studio pour cette excellente initiative, et croisons les doigts pour que cette initiative soit reconduite prochainement ! De toute façon, si c’est le cas, ça se passera sur les réseaux sociaux. Restez donc connectés !

Merci et bravo pour l’initiative et merci au Fix d’avoir relayé l’information !

Source : lefix.di6dent.fr/archives/10978

 

Nephilim : Initiation en PDF !

Très bonne nouvelle ! Nephilim : Initiation est enfin disponible en PDF.

Cela couvait depuis plusieurs mois, c’est enfin fait : le PDF de Nephilim : Initiation vient d’être mis à disposition gratuitement en version native.
Vous le trouverez, sur les site des Héritiers de Babel.

Pour les plus pressés, c’est ici que ça se passe :

Télécharger Nephilim : Initiation en PDF (50 Mo)

A mon sens, ce supplément est un petit bijou. Idéal pour appréhender l’univers de Nephilim en douceur, il révèlera une aventure (Les Manteaux Gris) idéale pour faire découvrir cet univers à de nouveaux Joueurs.

De plus, les aides de jeu de l’aventure sont également disponibles, car publiées dans Palimpseste N°22. Et quand vous l’aurez terminé, vous pourrez poursuivre l’aventure avec Retour à Venise, également disponible sur le site des Héritiers de Babel.

Nephilim : Initiation est une version simplifiée de Nephilim : Révélation. C’est un must, que vous ne pouvez plus ignorer maintenant qu’il est disponible.

Merci à Edge entertainment, et aux éditions Mnémos pour avoir autorisé cette diffusion.

22-couv2

Le JdR en ligne sur Roll20

L’actualité l’encourage ; le JdR en ligne est un palliatif intéressant pour beaucoup d’entre nous. Donc, si l’isolement vous pèse, si vous souhaitez retrouver vos ami(e)s ou en découvrir de nouveaux, voici les bases de Roll 20 à connaitre.

Qu’attendez-vous pour tenter l’aventure ?

Merci à Ceizyl et Rôliste TV.

Chapitrage :

  • Mettre des images : 2’55
  • Enlever la grille : 3’15
  • Gestions des cartes : 3’58
  • Créer une fiche de perso : 4’40
  • Invités les joueurs : 6’57
  • Son & video : 8’03
  • Lancer les dés : 8’54

Outils de base : 10’23

  • Déplacement : 10’30
  • Tokens : 11’29
  • Fiche de personnage : 12’15

Outils Gratuit :

  • Sélection & déplacement : 14’21
  • Couche de calques : 14’55
  • Pinceau : 17’20
  • Texte : 19’05
  • Loupe : 19’54
  • Mesure : 20’05
  • Brouillard : 21’15
  • Compteur initiative : 23’55
  • Dés : 25’18
  • Aides : 25’36

Pour suivre Ceizyl sur ses réseaux sociaux :

Critique Nephilim Légende

nephilim-couv-webNephilim, une Légende du JdR français. Une référence pour moi. Nephilim : Légende est la 5ème réincarnation du jeu issue d’un financement participatif particulièrement marquant.

Je fais partie des anciens. Mon étagère aligne fièrement l’ensemble des ouvrages de la gamme, toutes éditions confondues. Nephilim est un univers que j’affectionne tout particulièrement pour son concept, un peu moins pour son système de résolution.

Que penser de cette nouvelle approche après une lecture et plusieurs parties ?


nephilim-legendeCette nouvelle édition est remarquable, à plus d’un titre : fabrication de qualité, un une réalisation soignée et sa grande cohérence.

Le contenu de l’ouvrage n’est pas en reste, avec un contenu didactique, des récapitulatifs régulier, de nombreux exemples.

L’éditeur a su profiter des différentes ré-incarnations du jeu pour en extraire ici sa Quintessence ; et c’est ce qui fait la grande force de cette édition.

Outre l’approche globale convaincante qui se dégage et ne manquera pas de séduire, certains points m’ont particulièrement marqué.

Illustration Le Souffle du Dragon

La volonté de transmettre. La présentation de l’univers est progressive et didactique, là où la version anniversaire restait cryptique. Le jeu ne sera jamais le plus facile d’accès, et on aurait encore pu simplifier, mais cette édition s’attache à fournir les informations nécessaires sans insinuation (dis)secrète ni clin d’œil d’Initié.

La création des Immortels, délicieuse. Les anciens ne pourront manquer de saluer l’habileté et la richesse de la création de personnages. Finis les comptes d’apothicaire avec à la clé d’innombrables compétences et 10 langues mortes à 5% !

La disparition des compétences. Plus de liste sans fin, ni de langue anti-diluvienne ou de compétence rendue obsolète par l’époque d’incarnation. Place aux Vécus à la sauce FATE !

L’effet Rosenkreutz. Une approche astucieuse qui devrait protéger les humains de Super-héros Immortels excessivement confiants.

Un nouveau départ. La place donnée à Arcadia et le postulat de cette nouvelle ère écarte l’incroyable background du jeu, sans toutefois l’effacer. Une position intelligente qui laisse libres les nouveaux MJ d’entraves invisibles et permet aux anciens de construire l’avenir suivant leur niveau de Sapience.

Illustration Les Veilleurs du Lion VertMalgré tout, je n’ai pas été conquis. Deux principales raisons à cela.

Le système de résolution. S’il a été simplifié et modernisé, sa transformation reste pour moi incomplète. La cohabitation de composants « numériques » (D100, Qualité, Degré, Marge liste de sorts etc.), avec des éléments « descriptifs » (i.e. souvent décrits comme « narratifs » ; Vécus ou le système de Blessures) expose une forme schizophrénie. Cette double-approche, même si habillement construit, perturbe nos habitudes ludiques en tentant de jouer sur les deux tableaux.

Je demeure convaincu par certaines qualités du système, mais je coince sur la mécanique d’aspects trop limitée dans ses effets et nettement plus artificielle que pour FATE.

L’esthétisme new-baroque. L’esthétique retenue pour cette édition, malgré tout le soin qui lui a été consacré, ne me convainc pas. Les illustrations en filigrane sous le texte rendent la lecture fastidieuse, les GROS titres en dégradé sont peu attrayants et… je ne m’explique pas le choix d’illustrer des lames du Tarot à chaque chapitre.

Enfin, le choix de la couleur Or me laisse dubitatif. Suis-je le seul à trouver qu’elle nuit à la lecture, qu’elle soit utilisée en couleur de fond ou de texte ? L’écran de jeu n’est simplement pas exploitable.

kabbale-web

Pour conclure. Cette édition termine quand même sur une note positive : la qualité de l’écrin est indiscutable, l’approche est juste et le système, même si bancal à mes yeux, n’est pas dénué d’intérêt.

Elle pourrait offrir la possibilité d’amener de nouveaux joueurs à profiter de cet univers qui m’a tant fait rêver. Malheureusement, à ce jour, rien ne laisse penser cette édition fera son retour dans les bacs de nos boutiques… Même si rien n’est impossible.

 

Illustration Selenim

Liens :